Accueil | Historique du Domaine Fraser | Plan du site | Pour nous joindre | Hébergement | Repas et réception |
Activités | Nos Forfaits| Camps d'été | Programme pour personnes ayant une déficience intellectuelle |
Zoothérapie et Ferme pédagogique | Centre d'équitation naturelle |

Centre canin | Animaux à adopter | Élevage Alpagas |


 

 

 

Un peu d'histoire...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

SANDRA PLUESS WILLI

propriétaire

 

 

 

 

 

 

JUERG WILLI

propriétaire

 

 

D'HIER...

 

Fondé au début des années 50, le Domaine Fraser Inc. n’était à l’époque qu’une annexe à l’Orphelinat Agricole de St-Ferdinand; institution érigée en août 1932 par l’abbé Boulet, dans le village de St-Ferdinand, et transférée, en 1934, sur le site actuel du Domaine Fraser. Refuge pour les orphelins et les délinquants, on y enseignait l’agriculture, enseignement offert aussi aux fils des cultivateurs de la région.  Les jeunes orphelins et les jeunes délinquants y résidaient à l’année, sous la responsabilité de leurs éducateurs, les Frères des Écoles Chrétiennes. En mars 1944, on changea l’appellation pour « Mont-Ville-Neuve ».

 

Comme les jeunes orphelins et délinquants devaient y passer presque tous leurs congés, ils pensèrent à développer un lieu de loisir sur l’immense propriété; aménagements réalisés par les jeunes et leurs éducateurs. Encore aujourd’hui, certains reviennent en nous racontant leur histoire et leur participation active au développement du Domaine Fraser. Un grand bénévole de l’époque a participé activement à ces développements, l’abbé Joachim Fraser, pionnier des premiers bâtiments. On lui doit, entre autres, l’aire de baignade actuelle. 

 

En 1960, après qu’on eût bâti, sur le terrain destiné à la colonie de vacances, une grande salle, appelée salle Fraser en l’honneur de l’aumônier Fraser, grand bénévole de l’époque, naquit l’idée d’organiser des « camps d’été » pour les jeunes. Dès l’été 1961, on y accueillit la première cohorte. Il s’agissait principalement de jeunes qui fréquentaient déjà l’institution, auxquels s’étaient greffés des jeunes des villages avoisinants.

 

En 1967, à cause d’un urgent besoin de développement demandant des investissements plus considérables, il a fallu que les Frères se procurent une charte d’incorporation afin de bénéficier d’un peu d’argent du gouvernement.  Des lettres patentes au nom du Domaine Fraser Inc. sont alors inscrites à la greffe provinciale de Québec.

 

En 1973, on reparla encore d’expansion : construction d’une cafétéria, d’une résidence pour le personnel, d’une piscine moderne, de dortoirs plus confortables, d’une infrastructure d’égout et d’aqueduc obligée désormais par l’environnement. 

 

En juin 1979, une écurie fut construite et c’est alors que les chevaux firent leur entrée au Domaine Fraser Inc.

 

Quelques années plus tard, la vague de défections et l'absence de recrutement dans les rangs des communautés religieuses ont empêché graduellement les Frères des Écoles Chrétiennes de soutenir le fonctionnement du Mont-Ville-Neuve.  Ils décidèrent donc de fermer les portes en janvier 1985.

 

En 1987, le site fut racheté par une collectivité de cinq membres.  Quelques années plus tard, un projet s'est concrétisé pour proposer des camps de vacances aux personnes ayant une déficience intellectuelle.  Le Domaine, avec les années, se transforma de plus en plus en une base de plein air accessible pour tous ceux qui aimaient la nature et qui désiraient pratiquer différentes activités de plein air.  Avec un programme de services variés (camps de vacances, restauration, location de bâtiments pour réunions, fêtes, etc.), le Domaine allait être ouvert à l'année et porter le nom de « Base de Plein Air Quatre Saisons ».

 

 

... À AUJOURD'HUI...

 

Depuis avril 2002, nous, Sandra et Jürg Willi, avons pris le Domaine Fraser en charge. Nous nous y sommes installés avec une trentaine d'animaux, ayant émigré avec nous de la Suisse.

 

En Suisse, nous avions bâti avec succès notre propre entreprise que nous avons opérée pendant 6 ans. C'était aussi une base de plein air ayant comme point central, notre centre d'équitation.  Notre entreprise s'appelait "La Ferme de Turquoise". Avec notre philosophie spécialement adaptée au cheval et au humain, nous nous adressions aussi aux enfants et aux cavaliers inquiets ou peu expérimentés.  Cependant, la majorité de notre clientèle était constituée de gens de tous âges. Pendant les fins de semaine et les 12 semaines de vacances scolaires, nous avons offert des séjours équestres. De plus, nous avons souvent visité, avec nos animaux, des festivals et des fêtes afin d'organiser des tours de poney ou animer une mini-ferme. Nous avons souvent eu des écoles et des classes maternelles comme visiteurs...

 

La zoothérapie faisant aussi partie de notre travail; nous avons également travaillé avec des enfants et des adolescents qui nous étaient référés par des psychologues et des physiothérapeutes.


La Suisse est un pays merveilleux, mais pour nous, il était trop étroit!

Nous avons cherché un endroit afin d'avoir plus d'espaces et le Canada, ce fascinant pays, nous avait toujours attiré. En 1996, nos meilleurs amis ont immigrés à Ulverton (près de Drummondville). Nous les avons visités à plusieurs reprises et nous avons appris, par le fait même, à connaître et à aimer le Québec, ses gens et sa culture.


Nous avons alors commencé à forger des plans et en 2002, nous étions enfin prêts à décoller. La "Ferme de Turquoise" avait trouvé de nouveaux propriétaires et nous étions désormais les fiers propriétaires du Domaine Fraser.

Avec nous, dans l'avion, il y avait nos neuf chevaux, trois ânes, trois furets, quatre chiens, trois chats, trois lapins et deux porcs miniatures. À l'aéroport, ils nous ont appelés : l'Arche de Noé.

 

 

 

 

 

 

Nos animaux devaient nous accompagner...
Pas seulement parce qu'ils faisaient partis de notre famille, mais parce que nous avions travaillé tous ensembles pendant des années et ils avaient contribué une grande partie à notre succès en Suisse. C'est donc avec beaucoup de plaisir, d'enthousiasme et de nouvelles idées que nous étions prêts à relever notre nouveau défi.

 

La langue étrangère était, au début, un obstacle pour nous. Cependant, nous avons appris rapidement et les chers Québécois nous ont beaucoup aidés avec leur patience et leur amabilité.
 

Nos débuts, au Domaine Fraser, n'ont pas toujours été faciles parce que l’endroit avait perdu beaucoup de sa splendeur depuis les dernières années. Nous avons donc pris la relève avec beaucoup d'énergie et d'idées novatrices pour redorer l'image du Domaine et lui redonner, avec les années, tout son lustre de jadis.

 

Selon nous, cet endroit doit rester proche de la nature et être un lieu d’apprentissage personnel pour les gens de tous âges. Nous voulons qu’il demeure un endroit où il y a beaucoup à apprendre et où l’on se sent bien. Notre objectif essentiel est de parvenir à transmettre aux autres notre amour de la nature et des animaux. Avec les années, notre domaine est aussi devenu un lieu de refuge pour beaucoup d'animaux abandonnés ou ayant vécue la négligence.

Voilà pourquoi nous appelons aussi ce lieu « Le Domaine des animaux »!

 

Notre force étant notre connaissance et notre expérience auprès des animaux, nous désirons utiliser cette habileté afin de sensibiliser les gens à l’importance des bienfaits qu’apportent une relation significative entre l’humain et l’animal, ainsi que l’impact bénéfique d’une telle relation sur notre santé en général.

 

LE DOMAINE FRASER, C'EST...

 

 

BIENVENUE AU
DOMAINE FRASER
LE DOMAINE DES ANIMAUX

 

BIENVENUE AU
DOMAINE FRASER
LE DOMAINE DES ANIMAUX

 

 

 

 

 

*Notre terrain et notre nature

 

 

*Le rôle des animaux et de la nature chez nous

 

 

*Nos activités

 

 

 

 

Retour